francois martel
François Martel, ing.f.,

L’appartenance à un ordre professionnel entraîne des obligations. L’une d’entre elles est de participer à des formations tout au long de sa carrière. Habituellement, le professionnel choisit les formations auxquelles il participe en fonction de la pertinence reliée à sa pratique. C’est pour cette raison que je me suis inscrit à la formation continue intitulée «La délimitation des propriétés privées au Québec». En effet, toutes personnes qui travaillent dans le domaine forestier sont un jour aux prises avec une ligne de lot ayant une localisation approximative ou carrément invisible sur le terrain.

Nous recommandons alors à notre client de contacter son voisin dans le but de clarifier la situation. Il arrive que cette démarche ne permette pas de retrouver la ligne de lot. Dans ce cas, le propriétaire du terrain doit faire appel au service d’un arpenteur-géomètre. En effet, au Québec l’arpenteur-géomètre est le professionnel compétent pour délimiter les terrains forestiers ou les terrains ayant toutes autres vocations.

Cette formation, d’une durée de six heures, était donnée par messieurs Richard Thibaudeau et Marc Gervais, tous deux arpenteurs-géomètre. Le premier est également ingénieur forestier tandis que l’autre détient un doctorat. Monsieur Gervais est professeur titulaire au département des sciences géomatiques de l’Université Laval à Québec. Ses étudiants sont choyés!

Voir la suite du texte sur le Blogue de François Martel, ing.f.

Formation: La délimitation des propriétés privées au Québec, 1er décembre 2016 prochain.